Markantoine Lynch-Boisvert, Fondateur / Directeur artistique de MARKANTOINE dévoile en exclusivité à DAMAGED / GOODS le Lookbook de sa nouvelle collection Printemps/Eté 2018

 
IMG_5614.jpg
 
IMG_5613.jpg
 
IMG_5464.jpg
 
20020022-1.jpg
 
P1340404-2-1.jpg
 
IMG_5475.jpg
 
20050008-1.jpg
 
IMG_5471.jpg
 
IMG_5453.jpg
 
IMG_5473.jpg
 
IMG_5455.jpg
 
IMG_5447.jpg
 

DAMAGED / GOODS X MARKANTOINE


Damaged / Goods: Qu'est-ce qui vous a amené à poursuivre une carrière de designer / directeur de création?

Markantoine Lynch-Boisvert: J’étudiais en théâtre et je passais mon temps à dessiner des robes. Un jour ma mère ma dit que ma place était peut-être en mode, j’ai donc fait bagage et jai quitté la campagne pour la grande ville, c’est la que j’ai appris ce merveilleux métiers. C’est par contre quand j’ai travaillé à Paris au côté de la designer Aline Ochoa et en sous-traitance pour le groupe LVMH que j’ai enfin su ce que je voulais faire, avoir ma propre compagnie et créer ma propre esthétique.

Damaged: Parlez-nous de l'évolution de vos créations, de votre collection Automne / Hiver 2015 MoonRiders à Unusual Who?

Markantoine: L’important pour moi a toujours été de respecter mon intégrité en tant que créateur, que chacune de mes histoires se transmette au travers mes vêtements. Avec le temps, mon esthétique s’est (je crois) raffiné, mes histoires sont plus subtile mais toujours aussi vivante, captivante. Bien sûre, la qualité des vêtements, mes présentations et ma sélection de matière est peut-être plus mature, mais l’expression est la même.  

Damaged: Comment vos créations défient-elles les conventions entre masculin et féminin?

Markantoine: Comme je dis toujours, qui voudra porter mes vêtements les porteras. Je n’aime pas dire que mes vêtements sont unisexe, mais fait pour celui ou celle qui voudra les porter. J’essai d’utilisé tout genre de modèles afin de créer une certaine diversité qui peut toucher le plus de monde possible !

Damaged: Quels tissus utilisez-vous pour créer vos motifs exotiques gothiques?

Markantoine: La dualité de mes matières reflète cet esthétique, de mettre des matières, textures et imprimés qui ne  vont pas nécessairement ensemble, ce côté sombre, voir même horreur mis en contexte avec quelque chose de POP, fun et coloré. Mes matières fétiches sont le denim, les paillettes et tout ce qui est doux !

Damaged: Comment la musique inspire-t-elle votre flux de travail créatif?

Markantoine: L’impact de la musique dans ma vie est assez impressionnante, si je ne suis pas en train d’écouter un film ou bien d’enseigner, je suis probablement en train d’écouter de la musique ! C’est un peu inconsciemment que je me laisse porter par le flow pour créer. C’est aussi extrêmement important la musique lors de mes défilés, je suis control freak en général mais SURTOUT de la musique ahahah ! 

Damaged: Qui sont vos artistes préféré du moment?

Markantoine: THE LATE LIL PEEP, qui sincèrement a inspiré ma prochaine collection, ça faisait longtemps que j’avais pas eu un crush sur un artiste comme lui, autant musicalement que esthétiquement, il était pour moi un grand artiste à en devenir, j’était impatient de voir, d’entendre ce qu’il allait nous donner <3. Sinon, pour la dernière collection j’ai été grandement inspiré de la musique de la chanteuse montréalaise KROY, c’est son album scavenger que j’était en créant la collection.

Damaged: Nommez un de vos projets de rêve que vous aimeriez réaliser?

Markantoine: D’avoir mon atelier d’été à Montréal et mon atelier d’hiver à L.A., je déteste nos hivers !!! Non, mais sans blague, j’aimerais beaucoup avoir le défi d’être à la tête d’une grande maison, avoir la chance de créer sous l’esthétique d’un autre créateur, de continuer l’oeuvre d’un ou d’une grande de la mode. Tout en gardant MARKANTOINE bien sûre !

Damaged: Que pouvez-vous nous sur cette nouvelle collection Printemps / Eté 2018?

Markantoine: Lil Peep, Emo, Msn, Myspace, 00’s, nostalgia…

What's your damage?

Markantoine: Je crois que j’ai l’immense chance d’avoir des parents qui ont toujours crue en moi, ils m’ont toujours encouragé dans mes pires folies, sans jugements. Ce sont aujourd’hui mes plus grands supporteurs, mes plus grands fans et si je suis celui que je suis aujourd’hui, c’est grâce à eux, et aussi car j’avais de l’ambition et une excellente équipe avec moi.


To read the english transcript of the interviewMARKANTØINE 

 

INSTAGRAM

Photography @xandrejames
Styling @simonvenne
Models @nano.nanette et @dyamond.boy
Hair @javoleoon
Makeup @anitasanchezh
Designer / Creative Director @markantoine_official
Interview DAMAGED / GOODS